Wevioo l’expert de la transformation digitale accroit sa présence en Afrique

Wevioo l'experst de la transformation digitale accroit sa présence en Afcrique
Wevioo l’expert de la transformation digitale accroit sa présence en Afrique

Interview avec Samir Zghal, Directeur Exécutif, Responsable de l'Offre Banque Finance - Wevioo 

Quand et comment l'aventure Wevioo a-t-elle commencé ?

Wevioo est une aventure qui a commencé au mois d’octobre 1998 dans un étage d’un immeuble en plein centre de Tunis. A l’époque nous étions une dizaine de personnes offrant des services de conseils IT, de développement logiciel et d’intégration de solutions métier et de support pour le secteur du crédit-bail, de l’affacturage et de l’industrie.

Wevioo est maintenant devenue une entreprise de service numérique (ESN) accompagnant les acteurs des secteurs financiers, télécoms et Industrie en leur apportant de l’expertise métier, du conseil stratégique en transformation digitale, un savoir-faire en ingénierie logicielle et des capacités de gestion et de réalisation de projets.

Fort de plus de 350 collaborateurs, Wevioo a développé un réseau de bureaux en France, aux Emirats Arabes Unis et dans trois pays africains, à savoir l’Algérie, le Burkina Faso et le Côte-d’Ivoire.

Ce fort ancrage dans le continent n’est pas nouveau pour Wevioo. En effet, dès l’an 2001, nous avons réalisé nos premiers projets au Ghana et au Burkina Faso au profit d’acteurs de référence dans le crédit-bail comme GLFC au Ghana et Fidelis Finance au Burkina Faso. Depuis, nous avons eu la chance d’accompagner dans plus de 28 pays du continent, des clients dans le secteur financier (banques centrales, banques de détail, établissements de crédit-bail, Bourses des commodités, intermédiaires en bourse), le secteur des télécoms, le secteur de la distribution (grande distribution, pièces détachées, luxe), mais également industriel (automobile, pharmaceutique, alimentaire, etc.).

Dans le secteur financier et bancaire, nous pouvons citer à titre d’exemple, la Banque Centrale de la Guinée Conakry, la Banque Centrale du Malawi, la Banque des Etats de l’Afrique Centrale, la Bourse d’Addis-Ababa, l’Association Professionnelle des banques du Bénin, UBA Burkina, la CIF de l’Afrique Ouest, ALIOS Finance Côte d’Ivoire, PROPME Cameroun, BGFI Gabon, mais également CFAO Automobile, Puma Energy, Ais Group, etc.

Nous intervenons sur le continent dans le cadre de projets identifiés par nos bureaux, nos partenaires locaux, des donneurs d’ordre européens au profit de leur filiales sur le continent et également dans le cadre de projets financés par des bailleurs de fonds tels que l’AFD, la SFI, la Banque Mondiale, la Banque africaine de développement   

En tant qu'acteur du conseil, du digital et de l'IoT, quel potentiel représente le marché africain pour vous ?

Avec une population de 2,5 Milliards d’ici 2050 et une étendue 3 fois plus grande que la Chine, l’Afrique doit répondre à plusieurs défis, à savoir une meilleure intégration économique entre les pays et une inclusion financière plus large au profit des populations jeunes et des petites et moyennes entreprises.

Même si les gouvernements et les acteurs économiques ont lancé depuis une vingtaine d’année plusieurs initiatives et projets de transformation, beaucoup reste à faire pour améliorer l’environnement des affaires, mettre à niveau les infrastructures et rapprocher les services au profit des citoyens.

Nous voyons dans le continent Africain beaucoup de potentiel de développement pour nos activités de conseil en transformation digitale et plus particulièrement dans le secteur bancaire et financier. Nous y voyons du potentiel autour de problématiques d’assistance à la définition d’une stratégie digitale, d’assistance à la maitrise d’ouvrage (AMOA) pour la sélection logicielle et son implémentation, d’accompagnement à l’amélioration de l’efficacité opérationnelle en mettant à profit les technologies les plus innovantes telles que la RPA (Robotics Process Automation), l’IA (intelligence Artificielle), l’OCR (Optical Character Recognition) intelligent pour analyse documentaire et la machine learning.

Le secteur de la supply chain n’est pas en reste car Wevioo avec son offre d’industrie 4.0 transforme toute la chaine logistique en mettant en œuvre des technologies disruptives telles que l’intelligence artificielle qui répondent à des besoins de traçabilité, d’optimisation des moyens logistiques et d’amélioration de la productivité.

Des réalisations sont déjà à notre crédit comme l’accompagnement à la définition de la stratégie de la BNI Côte d’Ivoire, la mise en place d’une centrale d’information positive et négative au profit des 15 banques du Bénin (financement AFD), la digitalisation des services de la Confédération des institutions de financement de l’Afrique de l’Ouest au profit de ces 4 millions de clients.

Quels sont les enjeux de la transformation numérique de l’industrie ? Et quels sont ses avantages ?

La transformation de l’industrie, sur notre continent, demeure focalisée sur l’efficience des opérations et de sa logistique afin de produire à des coûts maitrisés et les distribuer sur le continent.

L’industrie 4.0 apporte à l’industriel de nouvelles technologies capables de lui assurer une plus grande agilité et flexibilité dans ses processus de fabrication. Grâce à ces nouveaux modèles de gestion, l’entreprise peut s’adapter plus facilement à la variabilité de la demande en maîtrisant les coûts et en répondant aux besoins des clients et du marché dans une logique de « circuit court ».

Cette révolution est déjà en marché, elle a été initiée par l’industrie automobile et elle devient aujourd’hui très accessible et commence à être généralisée à l’ensemble du secteur industriel. Wevioo accompagne un certain nombre de ses clients dans le déploiement de ces technologies sur notre continent.

Pouvez-vous nous présenter les grands axes de R&D de Wevioo Labs et les projets en cours ?

Consciente de l’importance de la veille technologique au service de l’innovation, Wevioo Labs a vu le jour en 2017. Elle s’est donné pour objectif d’explorer toutes les nouvelles approches technologiques parmi les plus disruptives et d’étudier les opportunités qu’elles offrent ainsi que leur applicabilité au service de nos clients.

Depuis cette date, des technologies telles que la RPA, l’OCR intelligent, l’intelligence artificielle, le traitement d’image, le Machine Learning, les Bots la Blockchain ont été explorés et des projets concrets ont été mis en œuvre sur le continent.

Quelles sont vos ambitions pour les années à venir ?

Wevioo a entrepris depuis deux ans son plan stratégique 2018-2022 qui vise à une plus grande présence territoriale en Europe et en Afrique pour se rapprocher de ses clients.

Notre vision est d’être à terme le partenaire incontournable pour les opérateurs des deux continents pour les accompagner dans leurs projets d’innovation, de transformation digitale et de déploiement sur le continent africain.

 

  • Par Sabri Frini